Accompagner un enfant/adolescent dans le secteur de l’aide à la jeunesse ?

Photo by Chien Pham on Unsplash

De l’importance de la sécurité affective !

Les intervenants psychosociaux de l’aide à la jeunesse sont souvent confrontés à des enfants et des adolescents qui ont vécu précocement des expériences difficiles, douloureuses voire traumatisantes, qui les ont fortement fragilisés : maltraitances physiques ou psychologiques, négligences, abandons, ruptures multiples … Ces événements ont ébranlé leur sécurité affective. Or, celle-ci, telle que définie par N. & A. Guédeney, est le besoin fondamental pour l’enfant de se sentir dans des conditions de bien-être affectif minimal pour pouvoir se développer le plus normalement possible.

Comme travailleurs du secteur, nous sommes souvent épatés par les capacités d’adaptation que ces enfants et adolescents développent face à des relations chaotiques, non fiables, insécures avec leurs parents.  Régulièrement ces enfants et adolescents mettent en place des moyens leur permettant de fonctionner, voire de survivre au sein de leurs milieux de vie.  Mais en tentant de répondre favorablement aux exigences imposées par un environnement défavorable, leur épanouissement psychologique est mis en péril et leurs capacités sont telles que nous en oublions parfois que l’adaptation n’est pas synonyme de bien-être psychologique.  

Pourtant les conséquences de ces mécanismes d’adaptation apparaissent très rapidement lorsque nous prenons la peine d’observer ces jeunes.  Regardons les jouer, explorer leur environnement et être en relation avec leurs pairs et les adultes. Nous constatons, comme le font tous les intervenants psychosociaux de notre secteur, des difficultés dans le maintien du contact visuel par exemple, dans l’apprentissage et le respect des « codes sociaux », dans le contrôle des impulsions et la régulation des diverses émotions (très visibles au travers des comportements inadéquats et souvent violents), ce qui engendre une difficulté à construire des liens stables et durables. Les explorations de l’environnement sont souvent limitées, les jeux imaginaires sont pauvres voire inexistants et le recours à l’adulte étant souvent inadéquat (trop/trop peu ou trop vite/trop tard) menant ultérieurement à des difficultés d’apprentissage et à une faible estime de soi. Enfin, ce sont souvent des enfants qui présentent un développement de la pensée entravé, avec de grosses difficultés à acquérir des bases. 

Un des enjeux principaux de nos interventions auprès de ces enfants, adolescents est donc de les aider à restaurer leur sécurité affective. Cela passe notamment par la mise en place de nouveaux mécanismes d’adaptation qui vont leur permettre de (re)trouver un apaisement psychologique qui, ensuite, facilitera et améliorera leur développement cognitif, affectif et social. 

Après cet article d’introduction, vous trouverez 5 articles complémentaires les uns des autres, dans lesquels nous développons des interventions concrètes, des outils pratiques à utiliser tant avec les enfants et les adolescents qu’avec les parents. 

Nous nous sommes basés sur le schéma développé par G. Schofield & M. Beek qui reprend les 5 ingrédients nécessaires à l’élaboration d’une base de sécurité pour vous proposer ces pistes de travail. Chacun des « ingrédients » permettant d’acquérir ou de restaurer une sécurité affective est abordé dans un article :


1. Aider l’enfant à réguler ses émotions et son comportement : de l’importance de la sensibilité

2. Aider l’enfant à avoir confiance : de l’importance de la disponibilité

3. Construire l’estime de soi chez l’enfant : de l’importance de l’acceptation

4. Aider l’enfant à se sentir efficace, à être coopératif : de l’importance de la coopération

5. Aider l’enfant à faire partie de : de l’importance de l’appartenance

L’accompagnement des enfants et des adolescents nécessite d’être créatif en fonction des vécus des enfants et des moyens dont nous disposons, n’hésitez donc pas à nous faire part de vos propres pratiques…

Victor Pelsser & Christine Degraux

Bibliographie :

Aprile P., Englebert J., Gauthier J.-M., La sécurité affective chez l’enfant en milieu résidentiel : des soins du corps au bien-être émotionnel, 2014

Guédeney A., Guédeney N., L’attachement : concepts et applications, , éd. Masson, Col. Les âges de la vie, 2002

Schofield G., Beek M., Guide de l’attachement en familles d’accueil et adoptives : la théorie en pratique, éd. Elsevier Masson, 2011

Article en version PDF